Charles Aznavour

Charles Aznavour
La mer à boire (Spaanse vertaling)

Frans
Spaans
La mer à boire
Cosa del otro mundo;
LA MER À BOIRE

A l'époque où la mer à boire

Était à boire sans payer

J'ai tout essayé pour le croire

Et j'ai tout bu sans essayer

A l'âge des pommes pas mûres

On est prêt à n'importe quoi

Mais c'est un âge qui ne dure

Pas plus que le rêve ou la foi

La mer à boire est un exploit

Qui n'a jamais grande importance

Beaucoup l'ont bue bien avant moi

Et bien plus vite qu'on ne pense

Moi même je l'ai bue souvent

Sans soif aucune je vous jure

Mais pour remonter le courant

Ou faire ma bouche plus pure

J'ai visité la mer à boire

Le paysage en est exquis

On a presque peine à le croire

Je me crus en pays conquis

Les visages de ma jeunesse

Y folâtraient allègrement

J'y reconnus quelques faiblesses

Et la plupart de mes tourments

C'est une mer étrange et belle

A vrai dire et tous les serments

Que me prêtèrent quelques belles

Y trouvèrent leur dénouement

Car tout finit sur cette terre

Un matin par se dénouer

Le peu qui reste de mystère

Est trop facile à déjouer

La mer à boire est d'un autre âge

On sait qu'on n'y reviendra plus

Nous avons perdu les visages

Enfouis au paradis perdu

Si vite s'éteint la mémoire

Et les secrets de nos vingt ans

Sont noyés dans la mer à boire

Comment serais-je encore content

A l'époque où la mer à boire

Était à boire sans payer

J'ai tout essayé pour le croire

Et j'ai tout bu sans essayer

A l'âge des pommes pas mûres

On est prêt à n'importe quoi

Mais c'est un âge qui ne dure

Pas plus que le rêve ou la foi
Estribillo
En la época donde el mar
estaba de beber sin pagar;
He intentado todo para creerlo
y he bebido todo sin intentar.
En la edad de las manzanas inmaduras
Estamos listos a todo
Pero es una edad que no dura
No más que el sueño o la fe
Beber el mar Es una hazaña,
Que jamás tiene gran importancia;
Muchos lo bebieron bien antes de mí
Y mucho más rápidamente de lo que se piensa
Yo mismo, le he bibido a menudo
Sin ninguna sed, se le juro,
Pero para volver a subir el corriente
O hacer mi boca más pura
Visité el mar de beber
El paisaje es exquisito,
casi difícil de creer
Me creí en país conquistado
Las caras de mi juventud
Se divertían allí Jovialmente,
Aqui Reconocí algunas debilidades
Y la mayoría de mis tormentos
Es un mar extraño y bello,
A decir verdad, y todos los juramentos
Que me prestaron algunos bellos
Encontraron allí su desenlace;
Porque todo acaba, sobre esta tierra;
Una mañana, por desatarse
El poco que se queda de misterio
Es demasiado fácil desbaratar
el mar de beber Es de otra edad.
Sabemos que no volveremos allá más.
Hemos perdido las caras
Entierra al paraíso perdido;
Si rápido se apaga la memoria
Y los secretos de nuestros veinte años
Son ahogados en el mar de beber
¿ Cómo estaría todavía contento?
Estribillo
Coros
Vive el mar de beber
Todo en el fondo de la memoria,
Vive el mar de beber
De temporal en temporal
se remonta a la cabeza
OptimusPrime

Toegevoegd door OptimusPrime op di 19 nov, 2013 9:54 am

OptimusPrime

Vertaling toegevoegd door OptimusPrime op zo 16 feb, 2014 8:54 pm

Auteur: Bernard Dimey, Charles Aznavour
Componist: ?
Uitgever: Barclay
Uitgegeven in: 1983
Taal: Frans
Ook beschikbaar in het: Engels

Reacties

CommonCrawl [Bot]

Volg Muzikum