Georges Brassens

Georges Brassens
Les trompettes de la Renommée (Engelse vertaling)

Frans
Engels
Les trompettes de la Renommée
The trumpets of Fame
LES TROMPETTES DE LA RENOMMÉE

Je vivais à l'écart de la place publique,

Serein, contemplatif, ténébreux, bucolique...

Refusant d'acquitter la rançon de la gloire,

Sur mon brin de laurier je dormais comme un loir.

Les gens de bon conseil ont su me faire comprendre

Qu'à l'homme de la rue j'avais des comptes à rendre

Et que, sous peine de choir dans un oubli complet,

Je devais mettre au grand jour tous mes petits secrets.

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!

Manquant à la pudeur la plus élémentaire,

Dois-je, pour les besoins de la cause publicitaire,

Divulguer avec qui, et dans quelle position

Je plonge dans le stupre et la fornication?

Si je publie des noms, combien de Pénélopes

Passeront illico pour de fieffées salopes,

Combien de bons amis me regarderont de travers,

Combien je recevrai de coups de revolver!

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!

A toute exhibition, ma nature est rétive,

Souffrant d'une modestie quasiment maladive,

Je ne fais voir mes organes procréateurs

A personne, excepté mes femmes et mes docteurs.

Dois-je, pour défrayer la chronique des scandales,

Battre le tambour avec mes parties génitales,

Dois-je les arborer plus ostensiblement,

Comme un enfant de choeur porte un saint sacrement?

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!

Une femme du monde, et qui souvent me laisse

Faire mes quatre voluptés dans ses quartiers de noblesse,

M'a sournoisement passé, sur son divan de soie,

Des parasites du plus bas étage qui soit...

Sous prétexte de bruit, sous couleur de réclame,

Ai-je le droit de ternir l'honneur de cette dame

En criant sur les toits, et sur l'air des lampions:

"Madame la marquise m'a foutu des morpions"?

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!

Le ciel en soit loué, je vis en bonne entente

Avec le Père Duval, la calotte chantante,

Lui, le catéchumène, et moi, l'énergumène,

Il me laisse dire merde, je lui laisse dire amen,

En accord avec lui, dois-je écrire dans la presse

Qu'un soir je l'ai surpris aux genoux de ma maîtresse,

Chantant la mélopée d'une voix qui susurre,

Tandis qu'elle lui cherchait des poux dans la tonsure?

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!

Avec qui, ventrebleu! faut-il donc que je couche

Pour faire parler un peu la déesse aux cent bouches?

Faut-il qu'une femme célèbre, une étoile, une star,

Vienne prendre entre mes bras la place de ma guitare?

Pour exciter le peuple et les folliculaires,

Qu'est-ce qui veut me prêter sa croupe populaire,

Qu'est-ce qui veut me laisser faire, in naturalibus,

Un petit peu d'alpinisme sur son mont de Vénus?

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!

Sonneraient-elles plus fort, ces divines trompettes,

Si, comme tout un chacun, j'étais un peu tapette,

Si je me déhanchais comme une demoiselle

Et prenais tout à coup des allures de gazelle?

Mais je ne sache pas que ça profite à ces drôles

De jouer le jeu de l'amour en inversant les rôles,

Que ça confère à leur gloire une once de plus-value,

Le crime pédérastique, aujourd'hui, ne paie plus.

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!

Après ce tour d'horizon des mille et une recettes

Qui vous valent à coup sûr les honneurs des gazettes,

J'aime mieux m'en tenir à ma première façon

Et me gratter le ventre en chantant des chansons.

Si le public en veut, je les sors dare-dare,

S'il n'en veut pas je les remets dans ma guitare.

Refusant d'acquitter la rançon de la gloire,

Sur mon brin de laurier je m'endors comme un loir.

Trompettes

De la Renommée,

Vous êtes

Bien mal embouchées!
1 I lived apart from the public eye
Serene, contemplative, sombre, bucolic... 2
Refusing to hand over the ransom asked for fame
On my sprig of laurel I would sleep dormouse like 3
People of good counsel were able to make me see
That to the man in the street, I had some debts to pay
And that, on pain of falling in complete oblivion,
I must bring into the open all my little secrets
{Chorus :}
Trumpets
Of Goddess Fame,
You make
A most discordant din ! 4
Flouting the most elementary modesty
Must I, for the needs of the publicist’s cause,
Divulge with whom and in what position
I plunge into debauchery and fornication?
If I publish names, how many Penelopes 5
Will be seen straightaway as the most arrant whores
How many good friends will give me funny looks ?
How many revolver shots will hit their mark on me!
Public display makes my nature ill at ease,
Suffering from modesty that’s almost unhealthy.
I do not show my reproductive organs
To anyone, except my women and my doctors.
Must I, to be headline news in gossip columns,6
Drum up attention with my genitals as sticks.7
Must I raise them on high more ostensibly
As a choir boy carries the holy sacrament.
A woman of society, who often gives me
Free rein to voluptuous joys 8 in her noble quarters
On the quiet passed on, upon her silken couch,
Parasites of the basest kind that be...
Under the pretext of sensation, under the heading of publicity
Have I the right to tarnish the honour of this lady?
En criant sur les toits, et sur l'air des lampions 9 :
By shouting from the rooftops and chanting the catchphrase : “Madame la Marquise has given me her crabs!”? 10
Heaven indeed be praised, I live on the best of terms,
With le père Duval,11 the singing skullcap,
He the catechumen,12 I the non-conforming man,
He lets me say “Shit!”, I let him say “Amen”,
With his approval, must I write then in the press
That one evening I surprised him at the knees of my mistress,
Singing a murmured chant in a slushing voice, 13
The while she searched for him the fleas in his bald patch ? 14
So with whom, ventrebleu ! Must I go to bed
To provoke a bit the goddess with hundred mouths ?
Must a woman who is a celebrity, a star 15
Come to take in my arms the place of my guitar?
To excite the people and the gutter press.
Who is willing to lend me her much fancied butt?
Who is willing to let me, not wearing a stitch,
Have a bit of a scramble on her mount of Venus
Would these trumpets of the Gods ring out more loud
If, like each and everyone, I was a bit that way, 16
If I swayed my hips more like a young woman
And suddenly took on a gazelle like grace
But I’m not aware that these jokers gain at all,
From playing the game of love by inverting the roles,
That this would add one ounce more merit to my name. 17
The crime of same sex love, today, no longer pays.18
After this review of the thousand and one smart tricks
Which are certain to earn the honours of the press
I prefer to keep to my first way of doing things
And scratch my stomach, as ever, while singing songs
If the public wants, I bring them out quick time.
If not, I put them all back into my guitar,
Refusing to hand over the ransom asked for fame.
On my laurel sprig, I rest, sleeping like a dormouse
OptimusPrime

Toegevoegd door OptimusPrime op di 03 dec, 2013 1:15 pm

OptimusPrime

Vertaling toegevoegd door OptimusPrime op zo 16 feb, 2014 8:44 pm

Auteur: ?
Componist: ?
Uitgever: ?
Taal: Frans
Ook beschikbaar in het: Nederlands

Reacties

CommonCrawl [Bot]

Volg Muzikum