Charles Aznavour

Charles Aznavour
Les plaisirs démodés (Engelse vertaling)

Frans
Engels
Les plaisirs démodés
Old-fashion Pleasures
LES PLAISIRS DÉMODÉS

Dans le bruit familier de la boîte à la mode

Aux lueurs psychédéliques au curieux décorum

Nous découvrons assis sur des chaises incommodes

Les derniers disques pop poussés au maximum

C'est là qu'on s'est connu parmi ceux de notre âge

Toi vêtue en indienne et moi en col Mao

Nous revenons depuis comme en pèlerinage

Danser dans la fumée à couper au couteau

Viens découvrons toi et moi les plaisirs démodés

Ton coeur contre mon coeur malgré les rythmes fous

Je veux sentir mon corps par ton corps épousé

Dansons joue contre joue

Dansons joue contre joue

Viens noyée dans la cohue mais dissociés du bruit

Comme si sur la terre il n'y avait que nous

Glissons les yeux mi-clos jusqu'au bout de la nuit

Dansons joue contre joue

Dansons joue contre joue

Sur la piste envahie c'est un spectacle rare

Les danseurs sont en transe et la musique aidant

Ils semblent sacrifier à des rythmes barbares

Sur des airs d'aujourd'hui souvent vieux de tous temps

L'un à l'autre étrangers bien que dansant ensemble

Les couples se démènent on dirait que pour eux

Le musique et l'amour ne font pas corps ensemble

Dans cette obscurité propice aux amoureux

Viens découvrons toi et moi les plaisirs démodés

Ton coeur contre mon coeur malgré les rythmes fous

Je veux sentir mon corps par ton corps épousé

Dansons joue contre joue

Dansons joue contre joue

Viens noyée dans la cohue mais dissociés du bruit

Comme si sur la terre il n'y avait que nous

Glissons les yeux mi-clos jusqu'au bout de la nuit

Dansons joue contre joue

Dansons joue contre joue

PARLÉ:

Serre-toi encore plus fort

T'occupes pas des autres

On est bien comme ça ma joue contre ta joue

Tu te souviens ça fait un drôle d'effet

Tout de même, on a l'impression de danser comme nos parents

Dans le fond ils avaient peut-être pas tout à fait tort

Les époques changent, l'amour reste

Allez, dansons joue contre joue

Ou ou ou...
In the familiar noise of the popular nightclub
With the psychedelic glow with the weird decorum
We discover sitting on uncomfortable chairs
The last pop discs, pushed to the max
That's where we met amongst people our age
You were dressed as an Indian woman an me in a Mao suit
Since then we come back as if on a pilgrimage
To dance in a smoke you can cut with a knife
Come let's discover you and me the old-fashion pleasures
Your heart against mine in spite of the crazy beats
I want to feel my body embraced by yours
Let's dance cheek to cheek x2
Come drowned in the crowd, but separated from the noise
As if we were the only ones on Earth
Let's glide eyes half closed until the night's end
Let's dance cheek to cheek x2
On the crowded floor it's a rare show
The dancers are in a trance and the music helping
They seem sacrified to barbarian rhythms
On today's tune often as old as time
Strangers to each other but dancing together
Couples exert themselves it seems that for them
Music and love do not go together
In this darkness favorable to lovers
OptimusPrime

Toegevoegd door OptimusPrime op vr 13 dec, 2013 12:24 pm

OptimusPrime

Vertaling toegevoegd door OptimusPrime op zo 16 feb, 2014 8:44 pm

Auteur: ?
Componist: ?
Uitgever: ?

Reacties

CommonCrawl [Bot]

Volg Muzikum