Jeanne Cherhal

Pour le haut plateau de Belleville
D'où je vois toute la ville
Et pour le vent qui tourne autour
Des fenêtres de la tour

Pour le trottoir ruisselant
Pour le café les croissants
Et pour l'accordéon qui boite
Au fond du souterrain moite

Pour la nuit sur les bateaux-mouches
Et pour sa bouche
Merci, merci

Pour les matins sur l'oreiller
A cause des congés payés
Pour les écrans de cinéma
Posés dans la rue parfois

Pour les divas dévorées
Pour les odeurs adorées
Pour la mer car elle est gratuite
Et pour certains soirs de cuite

Pour les vieux murs sous les affiches
Et l'herbe en friche
Merci, merci

Pour cette pilule insensée
Que je prends sans y penser
Moi qui n'ai jamais fait l'amour
Avec un compte à rebours

Pour l'audace et le courage
De celles qui à mon âge
Ont su desserrer les coutures
Des générations futures

Pour ce plaisir qui nous dépasse

keeskees

Toegevoegd door keeskees op ma 31 maart, 2014 2:48 am

Auteur: ?
Componist: ?
Uitgever: ?
Taal: Frans
Beschikbaar op: L'Eau (2006)

Reacties

CommonCrawl [Bot]

Volg Muzikum