Didier Barbelivien

Didier Barbelivien
Même si tu revenais

Un petit coin perdu très loin de la ville

Une route sauvage sous un ciel tranquille

Et cette grande entrée au bout du chemin

Je pousse la grille et soudain

Une grande maison au bout d'une allée

Une grande maison toute abandonnée

Et puis sur la porte une petite pancarte

Où on a écrit "à louer"

Oh même si tu revenais

Je crois bien que rien n'y ferait

Notre amour est mort à jamais

Je souffrirais trop si tu revenais

Le vent s'est levé là-haut au premier

Ce volet qui bat ne ferme toujours pas

Ce volet grinçant cachait note amour

Tu m'avais promis mais un jour

Un jour comme un autre je t'ai attendue

Jusqu'au petit matin, mais tu n'es pas venue

Les mois ont passé, et malgré moi, j'attends

Je t'attends encore, et pourtant

Pourtant même si tu revenais

Je crois bien que rien n'y ferait

Notre amour est mort à jamais

Je souffrirais trop si tu revenais

Et même si tu revenais

Je crois bien que rien n'y ferait

Notre amour est mort à jamais

Je souffrirais trop si tu revenais

Et même si tu revenais

Je crois bien que rien n'y ferait

Notre amour est mort à jamais

Je souffrirais trop si tu revenais

OptimusPrime

Submitted by OptimusPrime at Tue 03 Dec, 2013 1:14 pm

Author: ?
Composer: ?
Publisher: ?
Language: French

Reactions

CommonCrawl [Bot]

Follow Muzikum